» Anémi, une maison d’hôte, petite mais conviviale, au cœur des villages de Zagori « 

Maison d’hôtes pour voyageurs: Une auberge de campagne avec vue sur le haut plateau de Soudena.

Quelle idée  et quel goût inouï  ont eus  Lila et Pavlos ! Ouvrir  un refuge  à l’intérieur duquel  le pays et les terroirs surgissent dans tous les coins ! Des cuisinières à bois, des chapelets de poivrons rouges, des trousseaux de vieilles clés et toute sorte de meubles travaillés dans du pin noir. Salle à manger commune, comme dans les anciennes auberges de Buenos Aires, mais aussi les hans (relais de poste) d’Épire.  Ce qui participe du terme  ethnique  en fait, n’est ni plus ni moins que  la face commune des racines universelles, là où se rejoignent les constantes des cultures et savoir-faire populaires.

« Anémi » dispose de  ce côté ethnique. On peut bien sûr, s’y reposer et passer son temps à lire sans bouger de sa chambre, si ce n’est pour le petit déjeuner ou le dîner. Toutefois, on peut aussi s’en servir de départ pour des promenades aux alentours, folâtrer dans une région tout en découvrant ses très nombreuses constructions en pierres sèches et se laisser séduire par ses beautés naturelles. Kato Soudena n’est pas simplement l’un des quarante-six lieux de séjour offerts par les villages de Zagori. C’est un village « façon Angelopoulos », dirait-on, avec ses vieilles demeures en pierre, ses étroites ruelles pavées. Au café de Vangélio, l’on apprend toutes les nouvelles,  c’est là aussi que les gens du pays et ceux de passage se fondent en un seul et grand groupe !

     Publié dans « Athens Voice »

 

Qui sommes-nous ?

Lila et Pavlos, deux jeunes qui ont choisi de laisser de côté leurs diplômes universitaires et la vie citadine. Nous avons ainsi quitté Athènes pour venir à Kato Pédina (ou Soudena, nom plus ancien du village) où nous nous sommes définitivement installés depuis quelques années

Lila et Pavlos, deux jeunes qui ont choisi de laisser de côté leurs diplômes universitaires et la vie citadine. Nous avons ainsi quitté Athènes pour venir à Kato Pédina (ou Soudena, nom plus ancien du village) où nous nous sommes définitivement installés depuis quelques années.

Dès le départ, le  projet était de créer une maison d’hôte correspondant aux besoins contemporains.

C’est ainsi qu’  « Anémi » (« le rouet » en français) a vu le jour, espérant devenir quelque chose de plus qu’une simple maison d’hôte, à savoir un lieu de vie où des personnes  partagent leurs idées.

Nous avons restauré une maison campagnarde  et sommes fiers, et très heureux  aussi d’avoir créé ce lieu dont nous rêvions,  afin de le partager avec vous !

La Maison d’hôtes

Anémi comprend 7 chambres, la cuisine, la ferme, et donne sur les haut-plateaux de Zagori. C’est une maison à la campagne !

Anémi comprend 7 chambres, la cuisine, la ferme, et donne sur les haut-plateaux de Zagori.  C’est une maison à la campagne !

Au rez-de-chaussée, là où autrefois il était coutume de loger les animaux de la ferme, il y a maintenant deux chambres : « Carina » (signifiant coque de bateau, en référence à la mer que nous aimons beaucoup) et  la chambre « Roca » (qui veut dire quenouille), aux murs en pierre, toutes deux bâties sur le rocher.

Au premier étage se trouve la petite chambre «Anémidi », (c’est-à-dire « le petit rouet » en français), « Rodani » (un autre mot signifiant le rouet) et « Tylichtra » (fuseau de métier à tisser). Les trois chambres sont peintes dans leur couleur d’origine, nous avons donc la verte, la bleue et la jaune.

Au deuxième étage (qui est un ajout au bâtiment de la cuisine actuelle), il y a les chambres « Adrachti » (fuseau) et « Saïta » (navette), auxquelles on accède par un  balcon ouvert. Dans la première, nous avons essayé de reproduire les tons que nous aimons tant, ceux de l’automne en Épire !

Dans la chambre « Saïta », en laissant ouverts les volets intérieurs des huit fenêtres, la pièce est inondée de lumière.

Chaque chambre d’ « Anémi » est différente. En outre, nous avons veillé à y apporter tout le confort nécessaire afin de rendre votre séjour inoubliable.

ANÉMI, UNE MAISON D’HÔTE, PETITE MAIS CONVIVIALE, AU CŒUR DES VILLAGES DE ZAGORI

 

Share on FacebookEmail to someoneTweet about this on TwitterPin on Pinterest